Ce dieu incarne le chaos, l'hostilité le mal. On l'associe aux terres arides, et il fut l'ennemi et le meurtrier d'Osiris. Seth a un corps humain et une tête difficilement identifiable zoologiquement, de couleur rouge. Son museau est long et légèrement coubé, ses oreilles dressées comme celle d'un âne, et il arbore une queue fourchue.

Seth était le fils de Nout et, selon les sources, de Geb ou de Râ, et le frère d'Isis, Osiris et Nephthys. Nephthys parfois été désignée comme étant sa compagne, bien qu'il est plus communément associé aux déesses sémitiques Astarté et Anat. Malgré sa réputation, il a bénéficié d'un culte régulier à Ombos, sa ville natale présumée, ainsi que dans le Nord-Est du Delta du Nil.

Sur une courte période du troisième millénaire avant J.-C., Seth remplaça Horus en tant que divinité tutélaire des pharaons. Toutefois, l'histoire du meurtre d'Osiris par Seth fit son chemin, et Horus ne tarda guère à reprendre sa place. La guerre entre Seth et Horus dura 80 ans, durants lesquels Seth arracha l'oeil gauche d'Horus et Horus émascula Seth. Horus en sortit victorieux, et la couronne du royaume d'Egypte lui revint de droit. Seth dut rendre son oeil à Horus et, selon certaines versions de l'histoire, il fut mis à mort.

Quelques textes disent que Seth a vécu avec Râ, auprès duquel il devint la voix du tonnerre. Dans le livre des Morts on fait allusion à lui comme "Maître du ciel septentrional", tenu pour resposable des orages et du temps nuageux. Dans son voyage nocturne dans le monde des morts, Seth protège Râ contre les assauts du serpent Apophis, mais d'un autre côté, il est un danger pour les Egyptiens dans l'au-delà, où il peut prendre possession des âmes. Parmi ses animaux sacrés on trouvait l'oryx du désert, le crocodile, et l'hippopotame destructeur de bateaux et de champs. Les Grecs l'ont associé plus tard à leur démon Typhon.