"A la femme trop convoiteuse, on donnera une mixture composée du membre viril d'un taureau roux réduit en poudre avec le poids d'un écu de cette poudre dans un bouillon composé de veau, de pourpier et de laitue, et on ne sera plus importuné par la femme, mais au contraire elle aura de l'aversion pour l'acte vénérien."

Tiré du Grand Albert.