Voici un texte de Grey Cat, High Priestess (NorthWind Tradition of American Wicca) que j'ai traduit de l'anglais pour vous. Il détaillait les différentes traditions Wicca, et... la branche Discordienne

Le mouvement Discordien (ou Erisien) est décrit comme "Désorganisation 'Irreligieuse' Sans Prophète" et clame que "la révélation érisienne n'est pas une farce compliquée déguisée en nouvelle religion, mais une nouvelle religion déguisée en farce compliquée." Tout a commencé par Principia Discordia, ou Comment J'ai Trouvé La Déesse Et Ce Que Je Lui Ai Fait Quand Je L'ai Trouvée, une collection d'articles et d'idées compilées par Greg Hill (Malaclypse le Jeune). Le thème central est "le Chaos est -jusqu'au moindre détail- tout aussi important que l'Ordre" comme illustré dans l'histoire de la malédiction de Greyface.

L'humour est prépondérant chez les Discordiens, mais le Discordianisme ne devrait pas être pris comme une plaisanterie. Des expériences riches et profondes accompagnent fréquemment la pratique, ou Erisianisme. C'est un jeu de perceptions, qui démontre que l'absurde est aussi valable que le banal et le chaos est aussi valable que l'ordre. Il libère le praticien des jeux d'ordre (dont la plupart a oublié que ce ne sont que des jeux) pour jouer des jeux avec l'ordre, ou des jeux avec le chaos, ou avec les deux. Les effets du Discordianisme sur un individu peuvent être importants et étonnamment libérateurs.

Cependant, un grand nombre d'individus peu mâtures a joué au Discordianisme et n'a fait que manquer une marche vers le progrès spirituel...