La relaxation

Il existe divers moyens d'atteindre cet état de relaxation équilibrée. Je suggérerai ici trois méthodes, dont deux sont des formes normales de relaxation progressive et l'une est fondée sur une technique d'autohypnose. Vous pouvez faire l'expérience de chacune de ces méthodes pour déterminer celle qui vous convient le mieux. Dans nombre de bibliothèques, on trouve des ouvrages qui traitent de la relaxation et de la réduction du stress et vous indiqueront encore d'autres méthodes propres à se substituer aux miennes.

Au début, il faut vous attendre à avoir besoin d'un certain temps pour vous relaxer complètement; mais au fur et à mesure que vous acquerrez de l'expérience, cette période préalable se réduira peu à peu. Pour vous aider à vous détendre, il vous est loisible soit d'enregistrer sur bande magnétique les méditations dont vous trouverez le texte plus loin dans ce livre et de les écouter pendant que vous vous relaxez, soit de faire jouer une musique apaisante par le magnétophone.

  1. En commençant par les pieds, contractez vos muscles aussi fortement que possible pendant un instant, puis laissez-les se détendre. Répétez deux fois cette opération, en veillant à bien prendre conscience de la décontraction de vos muscles. Puis passez aux muscles du bas de vos jambes... du haut de vos jambes... de votre abdomen... du bas de votre dos... de votre poitrine... du haut de votre dos... de vos épaules... de vos bras... de vos mains... de votre cou... de votre visage... de votre crâne. Une fois cela fait, passez attentivement en revue votre corps tout entier et relaxez les parties que vous sentez encore tendues.

  1. Commencez par imaginer qu'une sensation de chaleur et de pesanteur confortables s'installe dans vos pieds et, comme une onde de relaxation, monte dans le bas de vos jambes, vos genoux, le haut de vos jambes, vos cuisses; continuez en faisant circuler cette onde dans vos fesses, votre abdomen, le bas et le haut de votre dos, votre poitrine, et suivez la même séquence que dans la première méthode, en finissant par le crâne. En conclusion, passez à nouveau en revue de façon très consciente votre corps tout entier et concentrez votre attention sur chaque partie qui n'est pas détendue.
  1. Répétez-vous intérieurement ou à voix très basse la série de phrases ci-après. Tout en les énonçant, gardez la conscience de chaque partie de votre corps et « laissez aller » délibérément chaque groupe de muscles à mesure que vous vous détendez : « Je vais me détendre. Je vais détendre mon corps entier. Je commence à me détendre. Je suis maintenant en train de relaxer les muscles du sommet de ma tête... ils sont détendus. Je suis en train de relaxer mon visage... mon front, mes yeux, mes joues, ma bouche et mes mâchoires... les voilà détendus... » Poursuivez, comme ci-dessus, en mentionnant chaque partie de votre corps et en affirmant bien qu'ils sont détendus. Concluez en affirmant que votre corps tout entier est relaxé.

La respiration rythmique

Changer le rythme et la profondeur de votre respiration est un moyen puissant d'amener des états de conscience modifiés. Le yoga comporte une branche complète fondée sur la respiration, désignée sous le nom de « pranayama ». Mais ici, on veut éviter les techniques trop complexes et avancées et on recourra plus simplement à une méthode intitulée « quadruple souffle ». Ainsi on instituera un cycle de respiration plus complet que le rythme habituel, ce qui servira à approfondir la relaxation du corps et de l'esprit et aidera à se préparer à la visualisation et à la méditation; Il est très important de vous rappeler qu'il ne faut jamais forcer ou respirer trop fort. Lors de l'inspiration, laissez vos poumons se remplir d'air et votre poitrine se gonfler. Puis exhalez aussi à fond que possible. Comme pour la relaxation, vous trouverez probablement que cette manière de respirer est un peu étrange, mais à mesure que vous vous exercerez, vous la trouverez de plus en plus naturelle. Le schéma en est le suivant : inspirez en comptant jusqu'à 8, retenez votre souffle en comptant jusqu'à 4, puis exhalez en comptant jusqu'à 8 et gardez vos poumons vides en comptant jusqu'à 4. Si ces durées sont trop longues pour vous, adaptez le compte à votre convenance.

Source : Le Pilier d'Isis, Vivienne O'Regan, éditions Sand, © 1996 pour la traduction française.