Extrait d’une interview par Ann & Adrian Bryn-Evans

Pagan Dawn n°149 Samhain 2003

Traduction-adaptation : Amorgen Dubhart

Que pensez vous de la disponibilité actuelle de livres sur le sujet (Paganisme et sorcellerie-NdT) et de la facilité d’obtention d’information sur internet ? Pensez vous qu’il est maintenant trop facile pour n’importe qui d’entrer dans la Sorcellerie ?

Si vous voyiez certains livres que je dois commenter pour « The Cauldron » et pour « Prediction », vous pourriez aussi bien rire ou pleurer. En fait si je vois un autre de ces manuels de « DIY Wicca » américanisée (1) je vais probablement me tirer une balle. Le même vieux matériel est recyclé encore et encore et présenté sous tous les tons. Cela inclus les erreurs historiques comme les « neuf millions de sorcières mortes aux mains de l’inquisition ». Comme pour internet où les mots me manquent. Le débutant ou le nouveau venu peuvent aisément obtenir des informations, mais la qualité laisse beaucoup à désirer. Il est très difficile pour eux de trier le bon grain de l’ivraie. De plus sur le net, quelques uns de ces sites sont juste une excuse pour certaines personnes afin d’exprimer leur égo enflé, alors qu’en faisant cela ils ne font qu’étaler l’étendue de leur ignorance. Cela est particulièrement vrai à propos des centaines de sites ou groupes de discussions –la plupart américains- qui clament promouvoir la « Sorcellerie héréditaire » aujourd’hui.

Cependant quand je suis trop déprimé pour tout cela, je sais par expérience personnelle qu’il y a d’authentiques personnes sincères qui travaillent sérieusement la Sorcellerie ou sont en quête des Mystères. Cela me donne confiance pour le futur. Bien sur certains d’entre eux cherchent seulement une religion néo-païenne écologiste qui n’est pas difficile intellectuellement et qui ne demande ni trop de discipline ni trop d’engagement. D’autres veulent quelque chose de plus profond et de plus signifiant et heureusement ils trouveront les véritables mystères de l’Art. Il y aura toujours des moutons et des chèvres et c’est la différence entre les formes exotériques et ésotériques des spiritualités.

Ce qui me tracasse en ce moment, ainsi que d’autres qui étaient là depuis longtemps BB (Before Buffy), sont les livres de sorts sensationnels ciblés spécifiquement sur le si bien nommé « teen-witch market » (marché des sorcières ados). Des auteurs opportunistes ont sauté dans le train en marche et les éditeurs ne semble pas se préoccuper des problèmes éthiques parce qu’ils se font du fric sur une nouvelle tendance. Certains de ces livres édités sont équivalent au fait de donner une arme chargée à un petit enfant. La Magick ou le Sorcellerie ne sont pas des choses qui peuvent être pratiquées par qui que ce soit d’immature, ce n’est ni un nouveau jeu ni un hobby et cela peut s’avérer dangereux. Quand adolescent précoce j’allais sonner à la porte de la « Society of the Inner Light » et demandait à devenir membre, Arthur Chichester m’a fermement dit de revenir quand j’aurais eu 21 ans !

(…) Une des influences les plus préoccupantes du Mouvement New Age sur la Sorcellerie, a été une augmentation du matérialisme et de la merchandisation. Les magazines d’aujourd’hui regorgent de publicités agressives pour des produits de piètre qualité à des prix élevés. Il y a aussi une tendance à la hausse pour demander des prix exorbitants pour des Ateliers le week end qui promettent de transformer le chercheur crédule en « sorcier » pendant la nuit. Certains de ces cours coûtent des centaines de livres sterling pour un matériel basique que vous pouvez lire dans n’importe lequel de ces guides DIY Wicca pour cinquante cents. Il y a de véritables enseignants et fournisseurs, et ils font un bon boulot, mais hélas le monde occulte est aussi rempli de charlatans qui vendent de l’huile de serpent et d’une masse de crédules qui vont acheter leurs marchandises. Cela me rend triste.

(…) Ceux d’entre nous qui sommes des « anarchistes spirituels » furent attirés par la Sorcellerie parce que ce n’était pas une religion organisée. J’ai peut être tort –c’est déjà arrivé- mais il semble qu’il y ait beaucoup de chrétiens récemment convertis au paganisme apportant avec eux beaucoup de bagages. Ils veulent voir les païens et sorciers unis en une organisation monolithique avec une prêtrise professionnelle et obtenir une autorisation parentale du gouvernement pour leurs croyances. Personnellement je n’ai pas besoin de l’autorisation de Tony Blair pour croire et pratiquer comme je le fais. (…)

Michael Howard est l’éditeur du magazine « The Cauldron » depuis 1976 ; Il a aussi écrit plus de vingt ouvrages sur la Magick, la Sorcellerie, les Runes, l’herboristerie etc…

Notes

1 (DIY = Do It Yourself – NdT)