En bref : elle doit mesurer environ 40 centimètres, et toujours être confectionnée par vos soins. De plus, il est recommandé de prélever le bois sur une branche morte plutôt que de couper un arbre vivant. Elle symbolise l'élément Feu dans certaines traditions, tandis que dans d'autres elle est associée à l'Air, tout comme l'Athamé.

La baguette est traditionnellement faite de bois, et vous auriez tout intérêt à la confectionner vous-même. Tout d'abord, parce que votre baguette sera alors vraiment personnalisée, parce qu'elle vous correspondra au mieux, mais aussi parce qu'en la faisant vous y mettrez déjà un peu de vous même et un peu de votre énergie.

Les baguettes du commerce sont souvent très chères, et l'origine du matériau n'est pas toujours connue. De plus, elles incluent peut-être des éléments qui ne seront pas nécessaires pour votre pratique, ou elles se révéleront trop fragiles à l'usage.

Comment prélever le bois ?

Promenez-vous en forêt, et soyez à l'affût d'une belle branche tombée au sol. Pas besoin de chercher du bois de la taille d'un manche de pioche ! Cherchez plutôt quelque chose qui sera bien droit, léger, et maniable. Si vous ne trouvez pas de branche idéale du premier coup, ne désespérez pas, c'est juste que le moment n'était pas approprié pour une telle trouvaille. Revenez quelques jours plus tard, et faites au besoin une demande à la Déesse...

Lorsque vous aurez trouvé LA branche, vous le saurez. Tout d'abord, laissez une offrance au pied de l'arbre qui vous offre cette baguette. Il peut s'agir d'une pièce de monnaie, de nourriture, d'un cristal, etc. Remerciez l'arbre pour ce cadeau, et coupez la branche à la bonne dimension. La dimension idéale varie en fonction des gens, mais la longueur d'une baguette devrait être égale à la distance entre le pli au creux de votre coude et l'extrémité de votre médius. Enlevez délicatement l'écorce, passez la baguette au papier de verre (papier sablé) pour la lisser.

Si vous vous sentez une âme d'artiste, vous pouvez personnaliser votre baguette avec des outils de pyrogravure, des encres, des pierres, etc. Laissez sécher le bois avant de le décorer ! Les possibilités sont infinies. Il est aussi possible de se fabriquer une baguette pour chaque usage. (Certains rituels exigent une baguette "jetable", que l'on doit enterrer à l'issue du rituel).

Quel bois choisir ?

Traditionnellement, on utilise certains bois pour certains usages. En voici quelques-uns, mais la liste n'est pas exhaustive. Vous pourrez trouver d'autres correspondances en vous renseignant un peu sur les propriétés magiques des divers bois :

  • Bambou : protection, chance, excellent contre la magie "noire".
  • Bouleau : pour les rituels de guérison, et de magie "blanche" en général.
  • Cerisier : amour, divination.
  • Chêne : tous les rituels ! très efficace cependant pour les rituels solaires, druidiques...
  • Cyprès : longévité, réconfort.
  • Figuier : divination, fertilité, amour.
  • Noisetier : pour la magie bénéfique.
  • Pin : soins, protection, bannissements, questions d'argent.
  • Poirier : amour.
  • Pommier : amour, soins.
  • Saule : divination, rituels lunaires, féminins.
  • Sorbier : pour les rituels de protection.

Rangez votre baguette dans un tissu blanc, à l'abri des regards. Consacrez-la comme tout autre outil. Vous pouvez de temps en temps la "recharger" en la laissant quelques heures à la lumière de la pleine Lune.