Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Grandes Enigmes

Grandes-enigmes.png

Fil des billets

4 juillet, 2011

Le Comte de Saint-Germain

Vers 1700, les habitants de la petite rue de l'Hirondelle, à Paris, s'inquiètent d'un propriétaire aux mœurs étranges. Il y a quelques années, maître Dumas est devenu brutalement riche. Depuis, il ne va plus à l'église et s'enferme des heures entières dans une sorte de laboratoire secret, où même sa femme ne va pas.

Tous les vendredis, vers 3 heures de l'après-midi, un horrible petit bonhomme noir vient lui rendre visite. Personne ne connaît l'identité de cet homme. Le 31 décembre 1700 vers 5 heures, la femme de maître Dumas s'inquiète de ne plus entendre son mari. Quand elle force la porte du laboratoire, la pièce est vide. Maître Dumas s'est volatilisé !

La police fait fouiller la maison et sonder tous les murs. En vain. Toute la ville comment cette inquiétante disparition. On en parle même à la Cour, où le marquis de Villeret raconte l'anecdote au jeune Louis XV, qui n'est encore qu'un enfant, mais qui sera impressionné au point d'en reparler pendant des mois.

Cinquante-huit ans plus tard, un curieux gentilhomme capte tous les regards de la cour de France. Il se fait appeler comte de Saint-Germain , mais l'on ignore son vrai nom. En a-t-il un, d'ailleurs, lui qui prétend détenir le secret de l'immortalité et posséder quelques dons, comme celui de la voyance ?

Lire la suite...

9 novembre, 2009

Le Saint Graal

L'histoire du Saint Graal est étroitement liée à celle du roi Arthur, puisque sa quête constitue, dans de nombreuses versions, l'une des principales missions du roi et de ses chevaliers. En dépit des nombreuses sources qui en font état, on ne sait rien ni de son origine, ni de son aspect, ni de ses effets et du lieu où il se trouve.

Les versions les plus anciennes du cycle d'Arthur divergent sur de nombreux points. Ainsi, certains événements décrits en détail dans une source, sont à peine mentionnés dans une autre ou décrits d'une toute autre façon.

La quête du Graal, lorsqu'elle est décrite, présente de telles différences qu'il est bien difficile de trouver des points communs. Dans Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes, par exemple, c'est un héros unique qui s'efforcera d'entrer en possession du Graal ; dans une autre version, il s'agira plutôt d'une mission divine, à laquelle Arthur convie plusieurs de ses chevaliers. Dans d'autres versions encore, Merlin l'Enchanteur apporte son aide aux chevaliers, tandis que pour certains auteurs cette quête est guidée par le destin.

Lire la suite...

4 juillet, 2009

Vaisseaux fantômes


La mer a une fâcheuse tendance à avaler ce qui s’essaie à flotter dessus. Parfois elle recrache les coquilles. Certains bâtiment disparaissent ainsi des années durant pour ressurgir dans un écrin de brume ou au grand soleil, transfigurés par l’entropie. Les marins donnent un joli nom à ces épaves livrées au caprice des courants. Ils les appellent derelicts.

Un beau jour d’août 1775, quelque part au nord du pacifique, la vigie du baleinier Herald signale un voilier blanc qui brille étrangement dans la lumière, au point qu’on le dirait pris dans une gangue de cristal. En s’approchant, les marins distinguent sur la coque un nom à demi-effacé mais toujours lisible: Octavius...

Lire la suite...

13 octobre, 2008

Les Dames Blanches

Voici quelques témoignages sur les Dames Blanches, ces apparitions spectrales nocturnes connues des automobilistes. Qui sont ces femmes aperçues au bord de la route, parfois prises en auto-stop, pour disparaître en l'espace d'un battement de cils ? Victor Hugo, adepte des tables tournantes, les mentionne dans "Les Travailleurs de la Mer". Les habitants de l'Aude et de l'Hérault en connaissent des dizaines. Lisez donc ce qui suit pour vous plonger à votre tour dans ce mystère.

dame-blanche.gif

HISTOIRE 1 (la dame blanche de l'Hérault)

Le 20 mai 1981, quatre jeunes montpelliérains (2 garçons, 2 filles) âgés de 17 à 25 ans décident de faire une virée à la mer. Vers 0h30, après s'être promenés sur les quais de Palavas et avoir bu un coup, ils décident de rentrer. Sur le bord de la route, juste avant le pont des Quatre-Canaux, ils aperçoivent une auto-stoppeuse d'une cinquantaine d'années, portant un imperméable et un foulard blanc. Ils lui proposent de l'amener jusqu'à Montpellier. Elle ne répond pas mais approuve de la tête, monte à l'arrière et s'assied entre les deux passagères. La voiture repart. Le conducteur aperçoit furtivement les yeux de la femme dans le rétroviseur, et se rend compte que la femme n'a pas prononcé un seul mot pendant le trajet, se contentant seulement d'opiner de la tête. Un kilomètre après, elle s'exclame "Attention au virage, attention au virage !". Le conducteur, surpris, lève le pied, et passe le virage sans encombre. Mais soudain les passagères se mettent à hurler : la mystérieuse femme a disparu ! La voiture roule toujours (90 km/h), les portes fermées... Terrifiés, les quatre amis décident d'aller tout raconter à la police. Qui, après avoir cru à une plaisanterie, se rend sur place, sans rien trouver ! Après plusieurs convocations, la police, comme toutes les personnes qui les interrogent, conclue à la sincérité des jeunes : leurs témoignages ne se contredisent jamais et ne s'intéressent pas au spiritisme ni à aucun sujet de ce genre. Enfin, ils évitent tant que possible de parler de cette affaire. Et lorsque l'on consulte l'historique du lieu, on apprend que quelques années auparavant, une femme d'une cinquantaine d'année mourrut dans ce virage d'un accident de voiture.

Lire la suite...