Des Esprits ?

Les Esprits auxquels vous aurez à faire sont de nature très variée, aussi il vous faudra prendre garde, car tous les esprits ne vous vaudront pas forcément du bien... Ils sont classés en neuf catégories, des plus "gentils" aux plus "méchants". En premère catégorie on trouvera les esprits Purs, en seconde les esprits Supérieurs, puis Prudents, Sages, Bienveillants, Neutres, Fallacieux, Légers, et les Esprits Impurs en tout dernier... Lors de votre séance, essayez au plus vite de voir à qui vous parlez...

Qu'est-ce qu'un médium ?

Comme son nom l'indique, le médium est celui qui se trouve entre les hommes et les esprits. Il est en quelque sorte un interprète, un traducteur. Le médium est une personne qui ressent la présence d'esprits dans un lieu de différentes manières, ou qui sert de messager à l'esprit pour relayer ses propos. Le plus souvent les bons médiums sont dotés de beaucoup plus de magnétisme que l'être humain normal.

Pour une séance réussie

Voici quelques préceptes extrêmement importants, mettez-vous bien ça dans la tête et par pitié NE PRATIQUEZ PAS si vous n'êtes pas en paix avec vous-même ou si vous avez des doutes sur ce que vous vous apprêtez à faire !

  • Vénération du Dieu Grand, créateur de tout et Grand Esprit par excellence.
  • Respect de sa propre existence comme de celle des autres. La vie est un cadeau, quelque chose de sacré, et y mettre fin délibérément est contraire à l'harmonie universelle.
Protection.

Le spiritisme n'est pas un jeu, vous DEVEZ vous protéger. Je vous explique comment un peu plus loin. Politesse et humilité. Les Esprits ont une expérience de la vie et des pouvoirs que vous n'avez pas. Vous DEVEZ vous montrer corrects avec eux, en toutes circonstances, et garder votre calme.

Avant de commencer

Je sais, je me répète, mais VOUS DEVEZ VOUS PROTEGER avant de commencer à discuter avec les Esprits ! Certains d'entre eux sont mauvais et ils savent très bien se faire passer pour un parent disparu... Vous vous aventurez dans un domaine qui n'est pas le vôtre, mais celui d'entités puissantes. Agir à la légère pourra vous mener à l'hôpital psychiatrique... Le mieux est encore de pratiquer avec une personne plus âgée et/ou expérimentée que vous, déjà initiée au spiritisme, qui saura vous rassurer et vous expliquer les phénomènes. N'oubliez pas que ce n'est pas un jeu ou un moyen de s'amuser entre amis, vous ne devez pratiquer le spiritisme qu'en connaissance de cause, et *seulement* pour élever votre propre esprit.

Les choses à éviter absolument
  • Ne jamais interrompre brusquement la séance (personne ne doit en aucun cas se détacher du cercle ou en sortir) car l'énergie accumulée est soudain brisée, et elle peut devenir dangereuse.
  • Ne jamais bavarder ou penser à autre chose pendant l'expérience. Vous devez rester dans un état de concentration maximale.
  • Ne jamais prendre peur devant un phénomène. (oui je sais, c'est facile à dire)
  • Ne jamais exiger un résultat tangible sous peine de voir votre inconscient prendre le contrôle de la situation et tout fausser...
  • Ne pas faire d'expériences trop souvent, sinon c'est la camisole de force qui vous attend ! Deux à trois fois par mois suffisent.
  • Ne gaspillez pas votre énergie, elle est précieuse.
  • Ne pas croire mot pour mot ce que vous disent les esprits inférieurs, car ils sont souvent assez joueurs
  • N'insultez jamais les entités auxquelles vous parlez. Même si elles vous maltraitent....
Comment se protéger ?

Comme en magie blanche, les mesures de protection sont indispensables, mais aussi très simples.
Avant votre séance, faites brûler un bâtonnet d'encens, afin de purifier l'atmosphère, et allumez une bougie blanche. Vous pouvez aussi prier selon votre religion, ou psalmodier les noms secrets de Dieu, ou réciter quelques psaumes. Si le spiritisme est dénué de toute connotations religieuses, il n'en est pas de même avec les esprits vils que vous pourrez être amenés à rencontrer...

Vous pouvez en plus demander à celui qui conduira la séance (le médium, ou vous-mêmes si vous avez suffisament d'expérience) de faire le tour de la table où vous allez officier, afin de "l'enfermer" dans un cercle bénéfique.

Une séance, à peu de frais

Pourquoi à peu de frais ? Parce que les planchettes Oui-Ja coûtent très cher, et qu'il vaut mieux "essayer avant d'acheter". Le Oui-Ja est pas très commode à utiliser à plusieurs.

Voici ma manière de pratiquer :

Sur la table, à la surface parfaitement lisse et propre (pas de bois rustique, de toile cirée, de nappe), je dispose en cercle des lettres de A à Z (les lettres du jeu de Scrabble familial feront parfaitement l'affaire !). A l'intérieur de ce cercle, j'écris les mots OUI et NON, toujours avec mon Scrabble. Si vous disposez de beaucoup de place, les mots "AU REVOIR" ne seront pas de trop. Ils vous aideront à voir qu'un esprit prend congé pour faire la place à un autre.

Si vous n'avez pas de Scrabble, vous pouvez écrire proprement et lisiblement les lettres sur du carton épais, ou les imprimer sur du papier autocollant. Utilisez une police lisible Pour ma part, j'utilise une feuille de bristol lisse et épais, sur laquelle j'ai collé les lettres en cercle, bien espacées. Comme pour les Oui-Ja vous pouvez ajouter un dessin de soleil et d'étoiles. Vous demanderez gentiment à l'esprit de s'incliner devant le soleil et l'étoile. S'il refuse, dites-lui au revoir et attendez qu'un autre se présente. Les esprits bons sont les seuls à pouvoir s'incliner devant le soleil et l'étoile...

Lorsque tout ceci est fait, je réunis deux ou trois amis dignes de confiance, et bons et généreux. Nous nous asseyons autour de la table (une table ronde est plus pratique en cela) et nous méditons quelques instants. Sur la table, un petit verre à liqueur. L'un d'entre nous le fait doucement tiédir à l'aide de la bougie, puis il ou elle souffle à l'intérieur, avant de le retourner et de le poser sur la table. Nous posons chacun l'index de la main gauche sur le fond du verre ainsi retourné et nous attendons, sans bruit. De temps en temps, nous posons la fameuse question "Esprit, es-tu là ?" et si un esprit est là, le verre se dirigera vers le mot "OUI".

C'est là que commencent les choses sérieuses. Ne vous laissez pas dominer par votre excitation, gardez votre calme. L'ouverture de la séance peut tout simplement se faire en posant les bonnes questions à l'Esprit qui vous honore de sa visite : "Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Quel est ton nom ?" Des questions toutes bêtes commes celles-ci pourront vous aider à identifier les esprits blagueurs et à mieux connaître celui avec qui vous comuniquez.

Les présentations étant faites, vous pourrez passer aux questions directes. Elles sont la raison de la séance, et je ne peux vous fournir des questions pré-fabriquées, elles dépendent de la personnalité de chacun, de son expérience de la vie. Attention toutefois à ne pas trop poser de questions inutiles, vous pourriez ennuyer les Esprits, et c'est un gaspillage d'énergie considérable.

Pour conclure la séance, vous devez remercier l'entité qui est intervenue et la congédier en l'invitant à retourner à la lumière. Il est parfois nécessaire de se montrer très fort et même menaçant en présence d'esprits réticents à se retirer. Cassez le verre, au besoin. Je le répète encore ce n'est pas un jeu et en cas de problèmes il n'est pas rare de devoir s'en remettre à un prêtre... N'oubliez pas de ranger votre matériel à l'abri des regards indiscrets.