Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - spiritisme

Fil des billets - Fil des commentaires

6 mai, 2002

Allan Kardec

Hippolyte Léon Rivail, instituteur lyonnais, fut d’abord connu pour ses nombreux ouvrages scolaires.

Il vint à Paris, où il dirigea quelque temps le théâtre des Folies-Marigny, et fonda, en 1830 environ, un institut dans lequel il essayait de réformer l’enseignement selon les méthodes de Pestalozzi. Il s'intéressait déjà depuis longtemps au magnétisme animal. Mais un ami, Carlotti, allait changer sa destinée en le persuadant de l'intérêt des tables tournantes. L’année suivante, il assiste à une réunion au cours de laquelle on se livre à cette pratique venue des États-Unis. Un médium lui ayant révélé au cours d’une séance qu’il avait été dans une vie antérieure un druide nommé Allan Kardec, il adopte ce pseudonyme, ainsi que l’idée de réincarnation qui sera l’un des fondements de sa doctrine.

allan-kardec.jpg

Lire la suite...

7 février, 2001

Introduction au spiritisme

Par Asa pour Esoterika, tous droits réservés.

Les résultats d'un sondage passé et vos nombreux e-mails que je lis avec délectation ont conforté ma décision de vous proposer une rubrique sur le spiritisme. Et voilà ! C'est désormais chose faite. Prenez garde à vous, et ne faites pas de bêtises ! Pour l'instant, je vous parlerai du spiritisme tel que je l'ai pratiqué.

Je n'ai encore jamais essayé les guéridons et les coups frappés.

Qu'est-ce que le Spiritisme ?

Le spiritisme fit son apparition en Europe au XVIIe siècle. Il n'est pas quelque chose de spécifiquement chrétien, ou de n'importe quelle autre religion, puisque aucune référence aux religions telles que nous les connaissons n'est faite par les Esprits. Il peut de ce fait être pratiqué par un très large public. Ces pratiquants s'apellent les spirites. Le plus célèbre spirite Français est sans conteste Léon Hippolyte Denizart Rivail, dit Allan Kardec (1804-1869). Le spiritisme d'aujourd'hui est directement fondé sur ses différents ouvrages, comme Le Livre des Médiums ou Le Livre des Esprits. Allan Kardec a écrit ces livres sous la formes de dialogues entre spirites et esprits désincarnés. Victor Hugo fut également un grand amateur de spiritisme, notament dans sa propriété sur une des îles Anglo-Normandes (cf. Les Travailleurs de la Mer (je vous conseille l'édition G. Flammarion, pour ses admirables annotations), où il est question de Dames Blanches et autres entités rencontrées par l'écrivain). Le spirite sert à établir une relation, une forme de communication, entre le monde matériel où nous sommes et le monde des Esprits.

Lire la suite...