Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

29 décembre, 2008

Histoire-de-la-sorcellerie.png

L'adoration des chats en Egypte

Les chats ne furent jamais autant adorés qu'en Égypte. Il est difficile de savoir à partir de quelle époque leur culte débuta, mais ils étaient déjà adorés pendant la première Dynastie (leur déesse mère se nommait Maldet). Chose sûre, le culte de Bastet s'écoula de 3200 avant J.C. jusqu'au quatrième siècle après J.C. (c'est à cette époque que Théodose 1er interdit les pratiques païennes). Un bref calcul nous donne un règne d'environ 3500 ans ! Pendant les deux premiers millénaires de son culte, elle eut d'abord l'aspect d'une lionne puis vers 1000 avant J.C., elle adopta l'aspect du chat.

Le culte des chats frôle l'adoration voire même l'idôlatrie ; des cités leur étaient dédiées, des lois les protégeaient, ils avaient même un endroit sacré où les enterrer. Considéré comme un animal sacré et comme le symbole vivant de la déesse Bastet, il était interdit d'exporter les chats. Plus gravement, il était absolument interdit de les blesser et tuer volontairement un chat équivalait à la peine de mort. Hérodote aurait même rapporté qu'il était plus grave de tuer un chat qu'un être humain.

Lire la suite...

15 novembre, 2008

Divinites.png

Lilith

Lilith est la Femme-Chouette Divine et la "bad-ass chick", le symbole de la séduction et la représentation de la tentation féminine et de la lune. Lilith est la Déesse ailée au teint pâle des rêves érotiques. Elle est le symbole des plaisirs interdits et de la sorcellerie. Est-ce si surprenant qu'elle soit si populaire de nos jours ?

La représentation visuelle la plus connue de Lilith est celle d'une oeuvre d'art de la région sumérienne, datée d'autour 2000 and avant J.C. Elle est représentée en femme ailée avec des griffes aux pieds, debout sur deux lions, faisant face dans des directions opposées, et entourée de chouettes.

lilith.jpg

Généralement, Lilith est liée à la mythologie des sumériens, des babyloniens et aux cultures hébraïques. Chez les babyloniens, on la nommait Lilitu; chez les sumériens, Belit-illi ou Belili. Un manuscrit sumérien la nomme comme Lilith et la décrit comme étant une Vierge, "La main d'Innana". Lilith serait envoyée par Innana pour apporter les hommes au temple. Dans la mythologie hébraïque, elle est connue comme étant une chouette au cri strident ou comme une vieille tourmentée.

Lire la suite...

5 novembre, 2008

Wicca.png

Fluffy Bunnies : Wicca et petites fleurs

Les fameux "Fluffy Bunnies", ces petits jeunes s'imaginant que la Déesse est toujours belle, que la Wicca c'est mignon et plein de petites fleurs et de jolis lapins, ne cessent de faire couler de l'encre... Voici un article traduit de l'anglais, et adapté, qui exprime le point de vue de Patience Silvertree à ce sujet.

C'est un sujet délicat pour moi, pour tout un tas de raisons. Surtout parce que je suis déchirée sur le sujet. J'ai deux théories là-dessus :

  1. C'est une "manie". Il y a eu pas mal de livres qui ont sorti depuis que j'ai commencé à m'intéresser à cela que je trouve "fluffy". Par exemple, un livre que j'ai vu en librairie, l'autre jour, racontait "comment faire de votre petit ami un esclave d'amour", entre autres sorts tout frais. Tout ça me dit que c'est une mode. Il y a une nouvelle clique dans les lycées, de nos jours, qui n'était pas là quand j'étais moi-même au lycée. Ils vont très bien avec les goths, et ils se proclament "les sorcières". Ils vous regardent de travers en faisant des gestes "kabbalistiques" et en vous jetant des sorts à distance. Ils sont nuisible, et donnent une fort mauvaise image de l'Art. Ils portent des robes longues, d'énormes pentacles, des cristaux, des ornements de toutes les formes et de toutes les tailles, ainsi de suite et ainsi de suite. Je peux vous dire d'où ça vient. Dans le lycée, nous essayons de nous intégrer d'une façon ou d'une autre. Nous devons nous reconnaître de loin, nous identifier. Ainsi, à cet âge, tout est amplifié. Nous essayons tellement d'être des adultes dans une société qui nous rejette, que nous exagérons tout. Ils ne nous croient pas quand nous nous disons sommes assez vieux pour prendre quelques décisions importantes, alors nous essayons de prouver que nous sommes adultes. C'est un cercle vicieux ! Ils sont nouveaux et jeunes et essayent vraiment de faire de la Wicca leur religion. Peu importe si cela fonctionne ou pas, mais c'est à la mode, alors...
  2. Ce n'est une étape sur leur chemin. Car quand nous entrons dans l'Art, nous passons par différentes phases. Ils sont ainsi quand ils rentrent, tout en naïveté, et ils mûrirons plus tard. Voilà les différentes phases que j'ai pu observer. Tout le monde ne passe pas par toutes ces phases, et tout le monde n'y passe pas dans le même ordre.

Fluffy Bunny De Base : Tout est soleil, fleurs, chiots et lollipops. En tant que sorcière, j'accepte tout et n'importe quoi et ignore le fait qu'il y a des ombres. Quand quelqu'un me dit le contraire, je leur sort une phrase typiquement bunny-esque, du genre : "Vous êtes tellement négatifs !!! J'en suis désolée pour vous !!!". La pitié renfermera le mécréant sur lui-même chaque fois. Si cela ne fonctionne pas, je le frappe avec mon nounours en peluche !

L'Anti-Chrétien : Ces chrétiens damnés ruinent tout ! Je les déteste, je hais ce qu'ils font, je déteste qui ils sont, et je les insulte dès que je peux ! Je les frapperais si je le pouvais, tous, même ceux qui seraient assez fous pour m'accepter tel que je suis !

Celui Qui Sait Tout : J'ai 14 ans, je fais de la magie depuis 4 ans, comme on dit "je fais de la poterie". Je suis expert dans tous les domaines ! N'essayez de me dire que les choses sont différentes que ce que je crois. Je vous mets au DEFI de m'enseigner quoi que ce soit. Je sais tout, et tout ce que vous dites est faux, na ! * snirfl *

Celui Qui Veut Tout : Ok, je ne sais pas tout. Je ne sais rien ! Je dois recueillir autant d'informations que je peux! Je dois imprimer tout que je trouve sur le net, que ça me soit utile ou pas, et le mettre dans mon livre des ombres. C'est forcément vrai et exact, sinon ça ne serait pas sur le net, si ? Je n'ai pas besoin de réfléchir par moi-même pour savoir si tout cela est vrai ou faux, puisque c'est sur le net. Vite, je dois aller imprimer ceci ! Il pourrait disparaître demain, alors qu'est-ce que je deviendrais ?

Le Mage Antiquaire : J'ai recueilli trop d'informations, il est temps de faire le tri, mais je ne sais pas par où commencer. Les choses les plus anciennes sont forcément les meilleures. Par conséquent, quelque chose qui n'a pas été pratiqué par d'honnêtes paysans dans les années 1100 est bon à mettre à la poubelle. C'est ça, plus c'est vieux et plus c'est meilleur, et n'importe qui qui me dira le contraire en me bourrant le crâne de "Néo" paganisme et de "New" Age sera un idiot.

Le Fatigué : Vous ne valez rien. Vos parents ne valent rien, vos enfants ne valent rien, vous n'êtes que des sous-bouses. Nous sommes les créatures de l'autre espèce de saleté cosmique, et il n'y a rien que nous puissions y faire. Votre avis ne compte pas, et je vous déteste. Détestez-vous!

Le fan de séries TV : J'ai la même religion que Xena . J'ai pris mon rituel de dédication à l'épisode 263, mon rituel d'initiation à l'épisode 85, et mes meilleurs rituels sont tirés du livre officile de la série : "Tout que vous avez voulu savoir Xena, mais avez peur de demander." Xena est la vraie Déesse. Comment ça, "qui c'est ?" Vous ne connaissez pas Xena ? PAIEN ! MECREANT !!!

La Chienne : Va te faire foutre. T'as pas idée de tout ce que j'ai enduré pour en arriver là. Je suis fatiguée de voir des gens se taper dessus avec des ours en peluche, et me dire que *moi* je suis négative. Je suis païenne, féministe, j'assume. Je n'ai pas d'autre choix que de vous accepter. Mais il y a une place pour nous en ce monde, alors, gare à vos fesses !

La Féministe : Je ne travaille qu'avec des femmes. Les hommes ne savent pas qui est la déesse. Ils sont trop stupides pour ça. Qui ça ? Le Dieu ? Foutaises. Il y a seulement, uniquement, La Déesse. C'est une religion pour FEMMES, okay ?

L'Exhibitionniste : Oh ma déesse ! Je porte seulement cinq pentacles aujourd'hui et deux cristaux. J'ai oublié mon cristal antique de "twiddler moonbeam" qui vibre quand quelque chose de négatif vient près de moi. Je vais pas pouvoir survivre aujourd'hui. Excusez-moi, je vais le chercher à la maison. Ma voiture a soixante autocollants de pare-chocs avec "Blessed Be" et "Fier d'Être Païen". Je porte les robes longues rituelles pour travailler et je me promène à poil autour de la maison parce que je suis plus près de la Déesse de cette manière. Je le fais même avec les fenêtres ouvertes de sorte que chacun puisse voir ma fidélité. J'ai un collier avec un pentacle, des boucles d'oreilles, deux bracelets en pierres fines, une chaîne de cheville à clochettes, et six tatouages de pentacles sur mon corps. Je respire la dévotion ! Mon corps est un autel et je garde deux bâtons d'encens cachés dans mon trou de balle juste au cas où je serais incarcéré et ne pourrais pas pratiquer mon Art.

Le Matérialiste : Mon athamé m'a été remis par Lord Feather Twister, ma baguette magique était fabriquée à la main par un vrai Chaman dans les bois perdus du fond du Missouri. Il l'a faite avec son souffle mortel et une plume de Phoenix. Elle a une telle puissance qu'il se passe des choses dès que je touche un truc avec. Mon autel est fait à partir de bois qui a été récupéré de la Mer Morte et j'y ai répandu un peu de sans en sacrifice pour le rendre plus puissant. Je mélange moi-même tout mon encens, je fais pousser mes herbes magiques, et je fais même le charbon de bois moi-même. Mes robes longues ont par le passé appartenu à Gerald Gardner lui-même et le cristal que je porte autour de mon cou m'a été donné en héritage par une honnête sorcière de Salem juste avant qu'elle monte sur le bûcher.

L'Ego / Héréditaire : Je suis Madame Nightshadow, et j'ai été initiée au troisième degré par Gerald Gardner. Toutes les femmes du côté de ma mère étaient des sorcières et le livre des ombres qui est le mien se transmet depuis soixante-dix générations et il est véritable, VÉRITABLE ! Je crache à la gueule de tous ceux qui prétendent être de "vrais" sorciers, haha ! Moi, je SUIS vraie. Vous, vous n'êtes que des sorcières de supermarché !

Le Réaliste : Il y a beaucoup d'informations qui circulent sur le net. Tout n'est pas bon à prendre. Tous les païens ne sont pas bons, gentils, et tout ce qui est écrit n'est pas forcément vrai. Mais j'ai un esprit, et je vais m'en servir pour trier ce qui est trop fluffy, ce qui est carrément faux, et ce qui est valable pour moi.

Le Chercheur : J'ai fait mon chemin tout seul, et j'en ai tiré tout ce que je pouvais en tirer. Maintenant, je vais poursuivre ma voie avec d'autres chercheurs. La vie est une succession d'expériences intéressantes, et nous irons plus loin si nous nous mettons ensemble.

Moi, dans l'ordre, j'ai été : Fluffy de base, Celle qui veut tout, Anti-chrétienne, Antiquaire, Exhibitionniste, Fatiguée, Celle qui Sait Tout, Chienne (il y a encore tout plein ! ;)), Réaliste et Chercheuse.

Tout le monde a forcément déjà croisé ce genre de personnages sur son chemin. Qu'en faire ? Je les ignore. Si on me dit que je suis "négative" ou que "j'yconnais rien", je les ignore, eux et leur nounours en peluche. Ce que je dis là peut être négatif, mais ce n'est pas aussi dur que ce qu'ils endureront quand ils sortiront de leur "lune de miel" où tout-est-beau-et-jeune-et-joli. S'ils sont sérieux, alors ils évolueront. Ils passeront par d'autres phases en cherchant à mieux se connaître et à mieux connaître leur voie, et par la suite ils pourront regarder en arrière et rire de ce qu'ils ont été. Nous n'avons pas besoin de leur tapoter la tête en leur rabâchant nos sermons, c'est peine perdue ! La réalité se chargera de faire tout ça en temps voulu.

Wicca.png

Magie sauvage

MAGIE SAUVAGE Par Kenneth Johnson © Trad/Adapt : Anti© : Amorgen Dubhart

Il y a un passage merveilleux dans une des vieilles épopées du Roi Arthur. Il y est dit que quand les chevaliers de la table ronde commencèrent la quête du graal, ils plongèrent dans la partie la plus épaisse de la forêt sauvage. Intelligents chevaliers. Ils savaient où trouver la magie. Mais ensuite peut être, ils se montrèrent moins clairvoyants. Après tout, nos contes de fées ne commencent ils pas tous un peu de même façon ?

Lire la suite...

Wicca.png

Wicca : incohérences, contre vérités historiques, affabulations

Pour être tout à fait objectif en ce qui concerne la Wicca, y compris la tradition gardnerienne, il est intéressant de noter que la plupart des erreurs historiques sont colportées par les wiccans eux mêmes, initiés ou non.

A l’époque de la création de la Wicca, on peut penser que Gardner était sincère dans sa synthèse des travaux de Murray , Leland ou Graves. On sait maintenant que les théories de la survivance d’un culte païen organisé ne sont pas validées par l’histoire. Le fameux coven de New Forest où Gardner a été initié, ne pratiquait probablement pas la Wicca au sens donné ensuite par Gardner, puisqu’il a éprouvé le besoin de remplacer le matériel manquant par ses propres créations, celles de Crowley, puis Doreen Valiente. Ce fameux coven devait pratiquer une sorcellerie « rurale ».

Ce qui est plus gênant c’est que ce mythe de l’antiquité de la Wicca, a ensuite été soigneusement entretenu par des auteurs wiccans renommés. Pour quelle raison ? je suppose qu’ils savaient pertinemment que cette pseudo-filiation historique aiderait à vendre leur livres. Ils n’ont fait qu’écrire ce que les gens souhaitaient lire. Je pense notamment aux ouvrages de Raymond Buckland, qui non content d’avoir inventé une pseudo-tradition historique (seax wicca) a aussi une fâcheuse tendance à s’auto citer en permanence, et à colporter le mythe du temps des bûchers. Il n’est pas le seul, mais historiquement un des premiers à s’être étendu sur le sujet. Il a aussi inventé la « pecti-wicca » et s’est affublé d’une filiation gitane afin de légitimer ses livres ultérieurs.

Dans un autre style, Raven Grimassi fait la même chose à propos de la Stregha, tradition « historique » sorcière italienne. L’Europe est loin des USA et il est commode pour certains auteurs de s’attacher une filiation européenne sorcière pour asseoir la crédibilité de leurs ouvrages. Scott Cunningham s’est approprié le panthéon hawaïen dans sa « do it yourself » wicca, et bien d’autres auteurs mélangent allègrement mythes et réalité en faisant sciemment passer le tout pour de l’histoire.

Il est indéniable que des pratiques sorcières soient présentes dans toute l’Europe, il est aussi indéniable que l’on trouve des survivances païennes dans bien des éléments folkloriques. Mais un culte organisé et matriarcal, cela n’a jamais été prouvé historiquement pour l’instant. Les travaux de Marija Ginbutas, pour intéressants qu’ils soient, non jamais pu non plus asseoir définitivement la thèse d’une civilisation matriarcale précédent les invasions indo-européennes. La théorie est séduisante mais en l’état actuel des choses elle reste une théorie.

Toute tradition a besoin d’un passé légendaire et de mythes fondateurs, le problème survient lorsqu’en dépit de l’histoire on veut faire passer la légende pour la vérité historique. Nos ancêtres adoraient la nature parce qu’ils en avaient une trouille bleue, et qu’il fallait se concilier ses faveurs, pas pour des préoccupations écologiques qu’ils auraient été bien en peine d’éprouver. N’allons pas jusqu'à plaquer nos croyances sur ce que pouvaient penser ou éprouver nos ancêtres.

La crédibilité de la voie wiccane n’est donc pas uniquement mise à mal par les mièvreries des « fluffy bunnies » mais aussi par certains « ténors médiatiques » pour leur propre intérêts et leur chiffre d’affaire chez l’éditeur. Il convient à chacun d’empoigner le balai de la sorcière pour balayer devant sa propre porte… Cela étant dit cela n’entache en rien la validité initiatique de la Wicca, qui ne prétend pas répondre à toutes les énigmes de l’univers, mais plutôt dans la connaissance de soi mieux appréhender sa place dans celui ci.

Wicca.png

Mythes, Archétypes, et Fantasy dans la Wicca

Texte original © Merlyn Traduction/adaptation Anti© Amorgen Dubhart

Notes du traducteur : Cet article est originellement constitué de 4 parties et s’intitule « Roots of Wicca. ». L’auteur s’intéresse au fort développement de la Wicca au USA et essaye de déterminer quelles sont les racines de la Wicca aux States. L’article 1 présente la wicca de Gardner et la Sorcellerie de campagne américaine, l’article 2 l’influence des sociétés occultes telles la golden dawn et l’OTO, l’article 3 fait le point sur les apports maçonniques, la théosophie et les philosophies asiatiques, l’article 4 est le suivant.

Introduction.

Durant la première moitié du 20e siècle, le psychanaliste Carl Jung, a étudié le monde de notre conscient et de notre inconscient. Jung considérait la recherche d’expériences religieuses significatives comme la force directrice de la psyché humaine. Il a aussi exploré le concept des Dieux et Déesses en tant qu’archétypes. La litterature de SF et de Fantasy ont connu un développement grandissant outre-atlantique. Des romans situés dans des sociétés païennes du passé ou des utopies futuristes, ont conduit un certain nombre de personnes à explorer les traditions néo-païennes et Wiccanes. Par exemple les travaux de Robert Heinlein, Marion Zimmer Bradley, Starhawk, Katherine Kurtz vont être brièvement présentées. Ces auteurs et bien d’autres nous présentent des histoires ou le paganisme passé ou futuriste est vu avec optimisme et humanisme.

Lire la suite...

28 octobre, 2008

Parapsy-spiritisme.png

Un banquet avec des fantômes !

Samhain approche ! Voici une manière surprenante de communiquer avec vos chers disparus, en ce moment propice. Souhaitez-vous diner avec Madame Blavatsky, Allan Kardec, Albert le Grand ? Invitez-les à diner ! Vous préférez peut-être partager un repas avec vos arrière-grands-parents ? Invitez-les aussi ! Ces banquets sont des repas rituels entre les vivants et les morts. Ces repas sont conduits en silence. Le service est assuré par les vivants, tandis que nos chers disparus sont invités à manger. Bien que ces repas puissent être servis à n'importe quel moment de l'année, ils coïncident traditionnellement avec Halloween / Samhain, alors que le voile séparant les vivants et les morts est le plus mince. Envoyez des invitations spécifiques, ou laissez-vous surprendre par des invités surprises...

Un souper pour une personne
  • Dressez la table pour deux, ou plus, selon le nombre d'invités fantômes que vous attendez. Pensez à mettre des chaises pour eux, aussi ! Servez à manger dans chaque assiette, la vôtre comme celles de vos invités. Ne faites pas le moindre bruit jusqu'à la fin du repas. Pas un mot !!
Un souper pour deux
  • Préparez la table pour trois personnes ou plus, là aussi selon le nombre de personnes attendues. Là aussi, servez le repas pour les vivants comme pour les morts, en veillant à ce que chacun ait sa chaise et son assiette ! Encore une fois, ne prononcez pas un mot, et soyez attentif à ce qui se passe autour de vous. Lorsque le repas est terminé et la table débarrassée, vous pouvez tous les deux quitter la table, et partager vos expériences et votre ressenti.
Un banquet extravagant !
  • Dressez votre table pour un banquet. Habillez-vous chic pour ce diner ! Dressez la table de la plus belle façon possible : belle vaisselle et argenterie, si possible. Assurez-vous qu'il y ait assez de chaises et d'assiettes pour tous, vivants comme morts. Même si c'est difficile, personne ne doit parler ! Ne vous servez pas vous-même. Chacun doit servir quelqu'un d'autre (ou désignez un convive pour tenir le rôle de serveur) pour être plus attentif aux besoins des autres invités. Lorsque le repas est terminé, la table débarrassée, la vaisselle lavée, et que les disparus sont présumés repartis, discutez de vos expériences, et de vos perceptions.

Samhain.png

Rituels de chance pour Halloween

Sur Esoterika, on pense à vous en ces temps de crise économique... Samhain approche à grands pas, et nous avons compilé pour vous quelques sortilèges heureux pour vous attirer la bonne fortune pour l'année à venir :)

Rituel de la terre de cimetière

Obtenez neuf poignées de terre de cimetière, si possible lors de la prochaine nouvelle lune (c'est très bientôt, regardez dans la colonne de droite du site !). Mélangez-les avec trois parts égales de soufre, de sel, et de poivre. Brûlez-en sur un charbon, comme pour un encens, le soir de Samhain. Improvisez une prière pour faire votre demande, et surtout, visualisez votre succès ! Répétez chaque fois que vous souhaiterez renouveler votre succès. Cette poudre devra être conservée dans un bocal hermétique, et peut se garder très longtemps.

Pomme de chande d'Halloween

A la nuit tombée, le 31 octobre, assurez-vous que chaque membre de votre foyer reçoive une pomme. On peut les récolter soi-même ou les quémander selon la méthode américaine du "trick or treat" consistant à faire du porte-à-porte pour demander des sucreries. Chacun devra manger une de ces pommes pour s'assurer une année de chance.

Rituel des chandelles de chances pour Halloween

Le 31 octobre à minuit, brûlez un nombre égal de bougies noires et orange. Laissez-les brûler complètement jusqu'à la fin pour recevoir une année de chance. Attention, ne laissez jamais se consumer des bougies sans surveillance !

15 octobre, 2008

Histoire-de-la-sorcellerie.png

De l'origine des sorcières

"Le féminin ne sera jamais assez écrasé car son pouvoir risque de resurgir. Là est le fantasme majeur, jamais déraciné, de l'ordre patriarcal. Ce qui expliqua l'obsession avec laquelle on a veillé à piétiner, à annihiler la sorcière." (Françoise Gange)

Dès l'antiquité, la société à la domination masculine a établi toute une culture et des mythes autour de la féminité. Cette crainte de la femme dans l'histoire l'a souvent placée en victime allant jusqu'à inspirer une telle peur qu'elle fut diabolisée. La sorcière est le "monstre" le plus réel que l'inconscient collectif ait su créer autour d'un être humain. Pourquoi ce mythe a-t-il entraîné à la mort tant de personnes tout en laissant un personnage qui inspire toujours ? Hier sur les bûchers, aujourd'hui sur les écrans, les sorcières n'ont cessé de hanter l'imaginaire occidental.

Lire la suite...

13 octobre, 2008

Grandes-enigmes.png

Les Dames Blanches

Voici quelques témoignages sur les Dames Blanches, ces apparitions spectrales nocturnes connues des automobilistes. Qui sont ces femmes aperçues au bord de la route, parfois prises en auto-stop, pour disparaître en l'espace d'un battement de cils ? Victor Hugo, adepte des tables tournantes, les mentionne dans "Les Travailleurs de la Mer". Les habitants de l'Aude et de l'Hérault en connaissent des dizaines. Lisez donc ce qui suit pour vous plonger à votre tour dans ce mystère.

dame-blanche.gif

HISTOIRE 1 (la dame blanche de l'Hérault)

Le 20 mai 1981, quatre jeunes montpelliérains (2 garçons, 2 filles) âgés de 17 à 25 ans décident de faire une virée à la mer. Vers 0h30, après s'être promenés sur les quais de Palavas et avoir bu un coup, ils décident de rentrer. Sur le bord de la route, juste avant le pont des Quatre-Canaux, ils aperçoivent une auto-stoppeuse d'une cinquantaine d'années, portant un imperméable et un foulard blanc. Ils lui proposent de l'amener jusqu'à Montpellier. Elle ne répond pas mais approuve de la tête, monte à l'arrière et s'assied entre les deux passagères. La voiture repart. Le conducteur aperçoit furtivement les yeux de la femme dans le rétroviseur, et se rend compte que la femme n'a pas prononcé un seul mot pendant le trajet, se contentant seulement d'opiner de la tête. Un kilomètre après, elle s'exclame "Attention au virage, attention au virage !". Le conducteur, surpris, lève le pied, et passe le virage sans encombre. Mais soudain les passagères se mettent à hurler : la mystérieuse femme a disparu ! La voiture roule toujours (90 km/h), les portes fermées... Terrifiés, les quatre amis décident d'aller tout raconter à la police. Qui, après avoir cru à une plaisanterie, se rend sur place, sans rien trouver ! Après plusieurs convocations, la police, comme toutes les personnes qui les interrogent, conclue à la sincérité des jeunes : leurs témoignages ne se contredisent jamais et ne s'intéressent pas au spiritisme ni à aucun sujet de ce genre. Enfin, ils évitent tant que possible de parler de cette affaire. Et lorsque l'on consulte l'historique du lieu, on apprend que quelques années auparavant, une femme d'une cinquantaine d'année mourrut dans ce virage d'un accident de voiture.

Lire la suite...

9 octobre, 2008

Bains-et-savons-magiques.png

D'autres bains magiques

Placez les herbes choisies dans un morceau de tissu naturel, nouez les extrémités pour retenir les plantes à l'intérieur et laissez-les tomber dans l'eau du bain. Vous pouvez diluer les huiles essentielles citées dans les recettes dans un peu d'huile d'amande douce, ou dans une cuiller à soupe de lait en poudre.

Bain purifiant.

Mélange de romarin, thym, lavande, basilic, verveine, menthe, avec une pincée de racine de valériane pulvérisée

Bain fraîcheur du matin.
  • 10 gouttes d'huile essentielle de romarin
  • 5 gouttes d'huile essentielle de bergamote dans de l'huile d'amande douce.
Bain du Tigre, déstressant.

Mélange de coriandre, d'aneth et de jus de carotte.

Bain pour favoriser le sommeil et la relaxation
  • 10 gouttes d'huile essentielle de lavande
  • 5 gouttes d'huile essentielle de marjolaine ou de camomille (au choix) dans de l'huile d'amande douce.
Bain désintoxiquant
  • 10 gouttes d'huile essentielle de genièvre
  • 5 gouttes d'huile essentielle de lavande dans de l'huile d'amande douce.
Pour rendre une personne sensible à votre charme

A l'eau de votre bain ajouter :

  • Une poignée de pétales de rose rouge
  • 5 gouttes d'huile de Ylang-Ylang
  • 5 gouttes d'huile de narcisse noire
Pour provoquer l'attrait sexuel ou sensuel

A l'eau de votre bain ajouter :

  • 10 gouttes d'huile de roses-géranium
  • 5 gouttes d'huile de narcisse noir
  • 5 gouttes d'huile de jasmin
  • 1 petite cuiller de menthe finement réduite en poudre
Bain aphrodisiaque (tantrique)
  • 10 gouttes d'huile essentielle de bois de santal
  • 5 gouttes d'huile essentielle de ylang-ylang dans de l'huile d'amande douce.

Pour convaincre les autres plus facilement ou pour mieux s'exprimer

A l'eau de votre bain ajouter :
  • 5 gouttes d'huile de Myrrhe
  • 3 gouttes d'huile de Patchouli
  • 2 gouttes d'huile de Lavande
Pour attirer l'Amour dans votre vie

Dans l'eau du bain vous verserez, après les avoir diluées dans de l'huile d'amande douce :

  • 5 gouttes d'huile de violette
  • 5 gouttes d'huile de rose
  • 15 gouttes d'huile de lavande

Allumez alors deux ou trois chandelles roses autour de votre baignoire.

Faites brûler de l'encens de Jasmin.

Vous pouvez dire alors en entrant dans votre bain :

Que ce bain attire vers moi l'amour et la joie
Par la grâce de Vénus

Qu'il fasse venir à moi l'affection et le bonheur.''

Pratique.png

Confection d'un charme basique

Traduction par Errata, pour Esoterika.org

Un charme est un assemblement d'herbes, de pierres précieuses et d'autres petites choses qui sont choisis pour leurs énergies spécifiques afin de nous aider à accomplir un but désiré. Tout cela est généralement mélangé et enfermé dans un morceau de tissu, ou un sac mojo. Il est ensuite chargé d'énergie par un sort ou un chant (ce qui est plus puissant). Le chant est répété trois ou neuf fois pour s'assurer de sa puissance. On peut aussi charger les charmes en demandant à chaque élément de le bénir. Quand vous faites un charme, utilisez des matières de fibres naturelles, comme du coton, puisque les vibrations peuvent circuler plus librement que si elles étaient enfermées dans du tissu synthétique. Choisissez la d'une couleur favorable à vos besoins. Assemblez vos ingrédients et le tissu. Enroulez les herbes et minéraux dans le bout de tissu, et liez le avec un fil or ou argent, ou un ruban coloré (également favorable au résultat recherché).

Tenez le charme dans vos mains et récitez le chant. Tenez le fermement et sentez réellement le charme. Puis demandez la bénédiction des éléments comme ceci :

Mettez le au dessus d'une bougie et dites :

"Elément du feu, bénis et éveille ce charme".

Jetez quelques gouttes d'eau sur le tissu et dites :

"Elément de l'eau, bénis et renforce ce charme".

Jetez du sel sur le tissu et dites :

"Elément de la terre, bénis et active ce charme".

Soufflez dessus, ou passez le à la fumée de l'encens et dites :

"Elément de l'air, bénis et renforce ce charme".

Tenez le dans vos mains et demandez une bénédiction à l'Esprit :

"Gardien de l'esprit, bénis-moi, ainsi que ce charme. Qu'il m'apporte ce que je désire, pour le bien de tous, ainsi soit il".

Portez le charme sur vous, ou gardez le quelques instants chaque jour, en visualisant ce que vous désirez.

3 octobre, 2008

Divinites.png

Ereshkigal

Cette déesse sumérienne, cornue, est identifiée à Hécate, en tant que Reine de l'autre monde. Elle apporte tant le désespoir et le chagrin que la sagesse. On peut aussi l'invoquer en magie noire, notament pour les rituels de contrainte. Cette déesse, gardienne des portes de l'Autre Monde, possède une forte et dure personnalité !

28 septembre, 2008

Feri.png

Méditation assise

L'exercice qui suit est inspiré d'un exercice fondamental de la tradition Feri, et devrait être effectué quotidiennement pendant au moins dix minutes, afin de se construire des bases solides : il sera ensuite plus facile d'apprendre et de mettre en pratique les autres enseignements de cette tradition. Le principe de cette méditation est de laisser notre part divine être à l'écoute de nos besoins, être témoin de nos joies ou de nos peines, etc.

seiza.jpg S'asseoir et Ecouter : L'exercice suivant met en oeuvre notre capacité d'écoute, dont l'importance est triple : tout d'abord la conscience de soi s'élargit, puis nous nous connectons à une part de nous mêmes qui reste la plupart du temps enfouie, et enfin l'exercice nous aide à ralentir un rhytme de vie moderne trop souvent effréné. C'est un exercice plus difficile qu'il n'y paraît, mais très gratifiant. Je vous conseille de le faire chaque matin pendant une dizaine de minutes au moins, et de noter les changements que vous apercevrez au fil des semaines. L'exercice modifiera votre posture, votre respiration, et la conscience que vous avez de votre personne. Avec le temps, vous ne vous laisserez plus distraire aussi facilement, et vous apprendrez à connaître des parts de vous que vous ne souçonniez pas.

Chacun a une étincelle divine en lui, et cet exercice vous aidera à entrer en contact avec cette étincelle, alors que, avec patience, vous resterez assis, et que certaines angoisses, peurs, ombres, et démons apparaîtront. Peut-être serez-vous mal à l'aise. Votre étincelle divine est témoin. Peut-être vous sentirez vous raide et aux aguets. Votre étincelle divine est témoin. Votre dos sera peut-être douloureux. Votre étincelle divine sera toujours témoin. Laissez-la observer en silence. Continuez à respirer lentement, calmement.

Lire la suite...

Feri.png

De la triplicité de l'âme : l'âme triple selon la Feri

La triplicité de l'âme : structure psychique de l'être humain.
Auteur anonyme.
Traduit (maladroitement) de l'anglais par Asa pour Esoterika.org

Selon la tradiotion Feri, la conscience humaine se compose de trois "esprits", "âmes", ou "soi". Chacun a sa propre place dans notre corps physique comme dans notre corps psychique, et chacun est connu sous une multitude de noms. Le texte qui suit est une brève introduction à cette triplicité.

Lire la suite...

14 mai, 2008

Chamanisme.png

Comment se choisir un animal totem

Si vous ne parvenez pas à déterminer quel est votre totem à l'aide des deux articles précédents, sachez que vous pourrez choisir vous-même votre animal totem. Sur le plan concret, vous devrez apprendre à connaître les animaux ; observez-les, regardez comment ils agissent, scrutez vos comportements et essayez de faire des analogies avec eux et de trouver quel animal correspond à certaines facettes prédominantes de votre personnalité. Vous en trouverez plus que vous ne croyez, car les animaux sont associés à nos désirs et à nos émotions que nous réprimons trop souvent. En vous mettant au diapason avec les animaux, ceux-ci deviendront les conduits par lesquels les sentiments enfouis pourront s'exprimer en harmonie avec le monde naturel et extérieur.

Choisissez votre propre totem, c'est-à-dire un animal représentant la qualité ou le sentiment que vous voulez ressentir en vous. Quand vous aurez déterminé l'animal que vous désirez invoquer et après avoir consulté le lexique qui suit, munissez-vous d'une image de cet animal et placez-la devant vous -- ça peut être une photo, un croquis, une illustration. En fait, l'image a pour but de vous aider à créer un support mental pour le rituel. En répétant cet exercice fréquemment, vous pourrez vous en remettre à votre imagination afin de représenter clairement votre totem, comme s'il était tout juste devant vous, comme s'il était réalité.

Lire la suite...

6 novembre, 2007

Wicca.png

La tradition alexandrienne

http://www.cog.org/wicca/trads/alex.htm par The Covenant of the Goddess (traduction Lune)

La tradition Wicca alexandrienne a été établie dans les années 60 par Alex Sanders et son épouse Maxine. A l’époque Alex Sanders proclama avoir été initié par sa grand-mère lorsqu’il avait 7 ans (référence : The King of the Witches par June Johns), mais il reconnut plus tard que c’était faux. En réalité, il fut initié au sein d’un coven gardnérien, par une dame du nom de Pat Kopanski. Elle-même initiée par Patricia et Arnold Crowther.

Lorsqu’Alex commença à populariser la Wicca, il rencontra alors une forte opposition de la part des membres les plus traditionalistes de l’Art. Certains le perçurent comme un « vendu », qui n’avait que pour seul but de devenir célèbre ; d’autres le virent comme un profanateur de mystères. Indépendamment de sa motivation, les gens prirent conscience de son existence. Maxine et lui initièrent beaucoup de monde dans les années 60 et 70 et notamment Stewart Farrar et Janet Owen.

Lire la suite...

5 novembre, 2007

Wicca.png

Origine et interprétation de la nudité rituelle dans la Wicca

Dans la charge de la Déesse, de Doreen Valiente, à un moment il est écrit : "Et vous me célèbrerez vêtus des seuls nuages...". De plus dans Aradia the gospel of the witches, Leland mentionne les Sorcières italiennes nues pour célebrer Aradia durant les sabbats. Dernier point Gardner etait membre d'un des premiers clubs naturistes anglais, avec toute la philosophie du naturisme derrière, retour à la nature, vie saine, sport etc... Voilà pour l'aspect historique.

Le reste ce sont mes explications, mais je ne détiens pas la vérité absolue...

Lire la suite...

Wicca.png

Je suis païenne, par Selena Fox

Je suis païenne, par Selena Fox © Selena Fox Traducteur Anonyme

Je suis Païenne. Je suis une partie de la totalité de la Nature. Les Rochers, les Animaux, les Plantes, les Eléments et les Etoiles sont mes parents. Les autres humains sont mes soeurs et mes frères, quels que soient leurs races, couleurs, genres, orientations sexuelles, âges, nationalités, religions, trains de vie. La planète terre est ma maison. Je suis une partie de cette grande famille de la Nature, sans en être le maître. J'ai mon propre rôle à jouer et je cherche à le découvrir et remplir cette partie au mieux de mon aptitude. Je cherche à vivre dans l'harmonie avec les autres, dans la famille de la Nature, les traitant avec respect.

Je suis Païenne. Je célèbre les saisons changeantes, l'avancée de la Roue de l'année. Je les célèbre avec des chants, des danses, des fêtes, des rituels et de beaucoup d'autres manières. Je célèbre chaque mouvement de la Roue avec des pratiques spirituelles personnelles et en prenant part aux fêtes communautaires.

Samhaïn, communément appelé Halloween, est un temps consacré à regarder l'avenir et à rendre hommage à mes Ancêtres et autres êtres aimés qui sont dans le monde spirituel. Je fais de la magie pour une plus grande liberté religieuse des Païens et de l'humanité toute entière. Je célèbre le nouvel an spirituel wiccan et celtique.

Lire la suite...

Wicca.png

Le Wiccan Rede : An it harm none, do what ye will

"AN IT HARM NONE, DO WHAT YE WILL." Traduction d'un texte des Servants Of The Elder Gods, Rocky Mountain Coven and James C. Taylor. Traduction française © Asa pour Esoterika.org.

Le propos de cet article est d'analyser le Wiccan Rede, les types de conduite qu'il exclut, et les types de conduite qu'il requiert. Nous commencerons avec une analyse détaillée du Rede lui-même, qui a l'air "pseudo-archaïque" mais dont les mots ne sauraient trouver d'équivalent même en Anglais moderne. Nous regarderons ensuite les deux parties du Rede, et expliquer pourquoi elles sont écrites dans cet ordre là.

Lire la suite...

- page 3 de 11 -